Test du modèle O2feel Swan Little par Lille Actu

Publié le : 30/01/2019 12:03:54
Catégories : Presse

Test du modèle O2feel Swan Little par Lille Actu

Actualités Croix du Nord Vendredi 25 janvier 2019 actu.fr/lille 8 Wambrechies. Vélos électriques : O2Feel sort deux nouveaux modèles Début 2019, O2Feel, le spécialiste du vélo à assistance électrique basé à Wambrechies, sort deux nouveaux modèles. Des produits qui s’adaptent aux tendances esthétiques et aux pratiques des amateurs de vélos électriques. Au fil de vos envies Les deux nouveaux vélos proposés par O2Feel ont été imaginés pour convenir aux cyclistes qui souhaitent gérer leur effort. Le système de ces produits est simple. Le cycliste pédale, et peut choisir, grâce à un tableau de bord sur son guidon, de ne pas avoir d’assistance, ou d’en avoir une plus ou moins forte. Un moyen pour l’utilisateur de garder les sensations appréciées dans une balade à vélo, tout en diminuant l’effort en cas de grosse montée, par exemple. «  Quand vous enclenchez l’assistance, c’est comme si vous aviez un plus gros muscle dans la cuisse. » Style des années 30 Le premier de ces deux nouveaux modèles est le Pop N7C E5000. Un vélo très inspiré de l’univers américain des années 30 dans son design et ses coloris. Ce « beach Cruiser » possède des courbes arrondies qui lui confèrent un look vintage atypique. C’est un vélo léger, confortable et équipé des dernières technologies. L’entreprise Nordiste met en avant le fait qu’elle travaille en étroite collaboration avec le constructeur japonais de moteur électrique : « L’avantage de notre marque est que l’on travaille directement avec Shimano, spécialiste des moteurs. Nous adaptons tout au produit, et imaginons tout, ici, à Wambrechies. » Le moteur va jusqu’à 150 km d’autonomie, selon l’usage. Ce vélo dernier cri, pensé pour une utilisation urbaine, est proposé en couleur « mint » et « chrome », et coûte la somme de 1999 €. Ville et campagne L’autre nouveauté 2019 proposée par O2Feel est adaptée à un usage plus global. Le VOG D8C Offroad peut être utilisé à la ville comme à la campagne. Selon la marque, « il bénéficie de tous les avantages de son grand-frère, le VOG D8C classique ». Ce qu’à en plus cette version tout chemin est qu’elle offre une plus grande résistance, grâce à son cadre renforcé. « Véritable atout, l’emplacement du moteur au centre du vélo, dans le pédalier, permet à ce dernier une plus grande stabilité », explique O2Feel. Il a une autonomie sur le papier de 150km, et est proposé dans les coloris « brick » et « black » (avec pour ce dernier des finitions effet bois). Il est aussi vendu pour la somme de 1999 €. De quoi attiser la curiosité des amateurs de vélo électrique ! Amandine Vachez ■En savoir plus : o2feel.com. Le Pop N7C E5000, nouveauté 2019 proposée par O2Feel, est proposé en coloris, chrome comme celui-ci. (©O2Feel) Le vélo à Lille : évolu (ti) ons ! Le parcours des cyclistes évolue à Lille, grâce notamment au « Plan vélo », mené par la MEL (Métropole Européenne de Lille). Voici les dernières actualités concernant la voirie spéciale cycliste. Une nouvelle voie près du Zénith Une nouvelle piste cyclable à double sens est ouverte près du Zénith de Lille, rue Javary. Longeant la voie ferrée, elle assure une voie plus sécurisée pour un trajet liant le Boulevard des Cités Unies au centre (en direction de la mairie de Lille ou de la gare Lille-Flandres). Le Pont de Fives bientôt aménagé Le Pont de Fives, en travaux depuis quelques mois (il est consolidé par la SNCF) verra bientôt une nouvelle voie cyclable aménagée par la MEL. Piqûre de rappel Pour information, de nombreuses voies (notamment dans le Vieux-Lille) sont à sens unique pour les voitures, et ouvertes à la circulation en vélo dans l’autre sens. Contrairement à ce que laissent penser les vociférations quotidiennes de certains automobilistes, ces voies sont bien ouvertes à la circulation de cyclistes. En ce début d’année, l’association ADAV - Droit au vélo rappelle : « Au titre du Code de la route, le double-sens cyclable est une voie à double sens dont un est réservé à la circulation des cycles. Sa généralisation dans les rues en zone de rencontre et zone 30 est la règle depuis 2008, mesure qui a été élargie en 2015 à toutes les rues limitées à 30 km/h, et devrait également concerner les rues limitées à 50 km/h dans le cadre de la loi Mobilité en cours de discussion. » A.V.

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered