ASTUCE : Recycler sa batterie de vélo à assistance électrique

Publié le : 28/02/2019 10:22:12
Catégories : Le journal d'O2Feel

ASTUCE : Recycler sa batterie de vélo à assistance électrique

 

On dit que rouler en VAE (vélo à assistance électrique) c’est une démarche écologique, mais il est vrai qu’on se pose tout de même certaines questions :

-          Peut-on recycler sa batterie ?

-          Produire, utiliser et entretenir un VAE, est-ce que ça pollue ?

Pas de soucis ! Si vous êtes de « VRAIS » écolo, partisan de la moindre dépense en carbone, nous allons y répondre pour vous aiguiller dans votre démarche.

De quoi se compose une batterie ?

Il y a 3 types de batteries : au plomb ou au nickel cadmium ; toutes deux polluantes et dépassées (mais toujours sur le marché à bas prix) et enfin celles au lithium dont nous allons traiter :

La batterie au lithium correspond à un assemblage de cellules chacune dotées d’un connecteur électrique (qui s’assimile à des piles bâtons) reliées entre elles. Ces cellules permettent, grâce à l’électrolyte, de conduire la charge d’une électrode positive (en cobalt) à une électrode négative (en graphite), créant ainsi de l’énergie stockée sous forme chimique.

Infographie d'une batterie ouverte

Peut-on recycler une batterie ?

Sachez que 70% à 80% des composants d’une batterie sont recyclables : seuls les éléments plastique de l’intérieur et l’extérieur de la « coque », formant le pack de la batterie ainsi que, les solvants utilisés ne sont pas recyclables. On note toutefois qu’ils sont respectivement triés en décharge et incinérés, limitant au maximum la pollution. 

Alors pour la recycler, il vous suffit simplement d'apporter votre batterie chez un magasin revendeur qui s'occupera du reste !

Accéder à la liste de nos magasins revendeur 

Quel est l’empreinte écologique d’un VAE ?

La Fédération européenne des cyclistes à publié une étude de comparaison des cycles de vie de différents moyens de transports : le bus, la voiture, le vélo et le VAE.

L’étude démontre que le bus consomme jusqu’à 102 grammes de CO2/passager/km et 271 grammes de CO2/passager/km pour la voiture. C’est là qu’intervient le vélo à assistance électrique qui n’engendre que 22 grammes de CO2 par km soit un petit gramme de plus seulement qu’un vélo classique. 

En conclusion, on peut affirmer qu’un VAE respecte l’environnement et entre donc dans une démarche écologique.

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered