Recommend to a friend
print

Prenez le taxi… à vélo !

publié le 22/02/2016

Parmi toutes les solutions liées à l’éco-mobilité, il en est une qui suscite la curiosité et marque les esprits. En France, on les appelle “triporteurs” ou “vélos-taxis”. Se déplacer en douceur, sans polluer, tel est le but de ce mode de transport écologique adapté aux trajets de courte distance et aux balades touristiques.

Le vélo-taxi : parmi les jobs étudiants les plus prisésvélo-taxi

Depuis quelques temps, le pedicab fleurit dans les villes françaises et tout particulièrement dans la capitale. Les pilotes de ce vélo urbain sont, sans surprise, majoritairement des étudiants. Un job idéal, puisqu’il permet de concilier sport, économie d’énergie et moyen de financer ses études. Des horaires flexibles, un emploi en extérieur, le tout dans le cadre d’un service à la personne soucieux de l’environnement, de quoi séduire les jeunes en quête d’un premier boulot.

Le vélo-taxi offre beaucoup d’avantages

Hormis le gain de temps considérable qu’il garantit en heure de pointe, le vélo-taxi permet de garder son poids dans la norme et sa forme optimale tout en réduisant le risque de maladies cardiovasculaires. En termes de bénéfices environnementaux, ce mode de transport diminue la pollution visuelle, sonore et de l’air, engendrée notamment par le trafic automobile. Ce tricycle ne nécessite par ailleurs que peu d’espace pour le stationnement.