Recommend to a friend
print

Vélo à assistance électrique : comment bichonner votre bébé ?

publié le 03/07/2015

L’entretien d’un vélo est important pour son bon fonctionnement sur le long terme et d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un vélo électrique. Si vous êtes l’heureux détenteur d’une de ces petites merveilles, sachez qu’en plus des mesures habituelles il vous faut maintenant penser à vérifier régulièrement l’état de votre batterie, du moteur et autres connectiques.

Pas de panique, O2Feel vous explique tout ça !

A vérifier en règle générale sur votre vélo électrique

En règle générale, il est conseillé de vérifier votre vélo électrique tous les 3 mois ou 200km. Il est question ici de vérifier les principales fonctionnalités de votre vélo, à savoir :

La batterie

La batterie de votre vélo électrique O2Feel est garantie 2 ans et vous assure environ 1000 cycles de charges pendant cette période.

A neuf, il est conseillé de ne pas faire de décharges complètes les 10 premiers cycles. Par la suite, évitez les décharges profondes qui risquent d’endommager les mécanismes de votre vélo électrique. Il est aussi déconseillé de recharger votre batterie dans un environnement trop chaud ou trop froid (l’idéal étant entre 15 et 30°C).

Pour ce qui est du stockage de votre batterie, si vous n’avez pas l’intention d’utiliser votre vélo électrique pendant un moment, veillez à tout de même recharger votre batterie 1 fois par mois et à la stocker chargée. Mettez-la à l’abri de l’humidité et vous ne devriez pas avoir de soucis.

Le moteur

Les moteurs installés sur nos vélos sont quasiment sans faille, veillez cependant à choisir votre moteur en fonction de l’utilisation que vous allez faire de votre vélo.

Un moteur qui n’est pas adapté aura tendance à s’user plus vite et à créer des complications (par exemple si vous prenez un moteur de puissance moyenne alors que vous avez une utilisation très physique de votre vélo).

Le nettoyage

Pour ce qui est du nettoyage, évitez les jets à haute pression qui pourraient endommager les joints d’étanchéité des connectiques et les roulements.

Optez pour un nettoyage classique et en particulier l’hiver où l’agression du froid peut endommager la mécanique de votre vélo électrique. De même lorsque vous n’utilisez pas votre vélo, n’hésitez pas à le protéger avec une bâche.

 Si vous suivez ces quelques indications et êtes un tant soit peu précautionneux, il n’y a pas de raison pour que votre vélo électrique ne ronronne pas comme un chat (et c’est une façon de parler puisque nos vélos sont totalement silencieux !).