Recommend to a friend
print

Financer l’achat de votre vélo électrique, prime ou subvention ?

publié le 10/08/2017

Il ne vous reste que 6 mois pour profiter de la prime à l’achat de 200 euros d’un vélo électrique. Le dispositif mis en place par l’état, le bonus écologique, est entré en vigueur en février de cette année et se poursuit jusqu’au 31 janvier 2018. Mais d’autres subventions existent, cette fois ci au niveau local, qui peuvent vous permettre également de financer l’achat de votre vélo électrique.

Fonctionnement de la prime de l’état

IMG_5283Selon l’article de loi, la prime s’adresse à toute personne physique ou morale domiciliée en France, ou administration de l’état, qui acquiert un vélo à assistance électrique d’ici le 31 janvier 2018. Le VAE doit être neuf, ne pas posséder de batterie au plomb ni être cédé dans l’année suivant son acquisition. Pour en bénéficier, il suffit de remplir un formulaire en ligne (lien ici) et d’y ajouter un justificatif de domicile ou d’établissement de moins de 3 mois, un justificatif d’identité et la facture de l’achat du vélo électrique. Dans les détails, la prime est précisément une aide 20% du montant du VAE, plafonnée à 200 euros. Vous recevrez donc la prime plafonnée pour tout achat de vélo électrique supérieur à 1000 euros. Enfin, à noter qu’une personne physique ne peut profiter qu’une seule fois de cette aide.

Prime ou Subvention, il faut choisir

Il existe également des dispositifs proposés par les villes, les communautés de communes et les agglomérations vous offrant également une aide dans l’achat de votre VAE. Mais attention, il n’est pas possible de la cumuler avec la prime. Les institutions locales sont bien souvent plus généreuses, 300 euros à Lille et Rouen, 400 euros à Paris et Arras, jusqu’à 500 euros pour 33 communes de l’Ain ainsi que pour Epinal. Mais les conditions sont également parfois plus strictes, notamment sur le délai interdisant la revente de votre vélo qui passe d’un an pour la prime de l’état à 3 voire 5 ans selon les villes. Vous devrez donc bien vous renseigner au préalable afin de comparer et de choisir le dispositif le plus avantageux.

Voici un tableau récapitulatif non exhaustif des différents dispositifs mis en place localement. A noter que ces aides peuvent régulièrement varier. Il convient de vous renseigner directement en mairie pour en vérifier les conditions et la continuité.

Commune ou Agglomération

Pourcentage de remboursement

Plafond de l’aide

Aix-les-Bains

30%

250

Angers

25%

250

Argonay

25%

250

Arras

30%

400

Blois

25%

400

Bordeaux

25%

200 à 600*

Caen

25%

250

Caen

25%

250

Cergy-Pontoise

25%

250

Communes des Portes de l’Isère

25%

250

Epernay

50%

150

Epinal

20%

500

Grand Paris Seine Ouest

25%

300

Joinville

25%

300

Lille

25%

300

Mende

40%

400

Nantes

25%

300

Nice

25%

150

Paris

33%

400

Plaine de l’Ain

30%

500

Poitiers

25%

250

Poitiers

25%

250

Rouen

30%

300

Sceaux

20%

200

Toulon

25%

250

* sous conditions de ressources