Recommend to a friend
print

Préparez votre session de trekking à vélo !

publié le 07/05/2015

Alliant esprit sportif et découverte, le trekking est une activité originale et très tendance. Que ce soit pendant les vacances ou pour un weekend, le trekking à vélo permet de passer d’agréables moments en famille, en duo ou entre ami(e)s. Si vous êtes un passionné ou un amateur des aventures sur deux roues, voici quelques conseils utiles.

VTT ou VTC ?

Le vélo étant le principal matériel qui permet de pratiquer le trekking, il est important de choisir le bon modèle. Outre l’aspect technique, vous devez veiller au confort que procure votre engin. A cet effet, le VTT est réputé pour son aspect sportif et la facilité d’adaptation qu’il offre.

Pour des randonnées sur des terrains accidentés et des chemins rocailleux, le VTT est l’engin le plus approprié. Par contre, si vous recherchez un engin polyvalent que vous utiliserez aussi bien en ville qu’en pleine nature, portez votre choix sur un VTC. Avec un VTC électrique, vous serez en mesure de pratiquer des randonnées de loisirs et des road trips.

Quel matériel prévoir pour faire du trekking à vélo ?

Outre le vélo électrique, vous aurez besoin de matériel de transport, d’alimentation, d’hydratation, de pièces de rechange et de réparation, de vêtements et accessoires. Pour transporter facilement vos affaires, équipez-vous de sacoches, de remorque ou de porte-bagage.

vtt électriqueSi votre randonnée doit durer plusieurs jours, pensez à emporter des barres protéinées ou tout autre produit de nutrition pour cyclistes. Pour prévenir les éventuelles pannes, vous devez prévoir des rustines, de la colle (pour réparer les crevaisons), une pompe, des clés, des tournevis et des cordes ou ficelles résistantes.

Pour finir, n’oubliez pas vos lunettes, la crème solaire et les vêtements légers (pour l’été) ou chauds (pour l’hiver) prévus pour la pratique du cyclisme.

Les dispositions à prendre avant de partir

Avant le grand départ, pensez à vérifier la météo, la qualité des roues, l’état des freins et le bon fonctionnement du système de changement des vitesses. Une dernière chose, que vous partiez seul ou accompagné, n’hésitez pas à prévenir quelqu’un, on ne sait jamais.