Recommend to a friend
print

La physique et le vélo

publié le 25/05/2015

Si pour de simples particuliers, le sujet peut paraître absurde, il constitue un grand défi pour les scientifiques : est-il possible qu’un vélo tienne debout tout seul ? Le sujet a toutefois suscité de nombreuses hypothèses depuis le 19e siècle : des hypothèses qui viennent d’être contredites par deux chercheurs, suite à une étude récente. Les résultats de l’étude pourraient, en tout cas, influencer le design et la conception des futurs vélos, en permettant la conception de vélos encore plus pratiques que le vélo électrique.

La nouvelle hypothèse sur l’équilibre du vélo

Depuis des années, la science stipulait qu’à part la gravité et la force centrifuge, l’équilibre de la bicyclette reposait sur deux éléments : il y a d’abord l’effet gyroscopique qui permet de résister au mouvement et l’effet de traînée qui permet au vélo de résister lorsque son orientation change.

Deux professeurs de mécanique à Cornell et à l’université de Delft ont tenu à mener une expérience pour savoir si l’effet gyroscopique et l’effet de traînée pouvaient, à eux seuls, assurer la stabilité du vélo. L’expérience, pendant laquelle l’effet gyroscopique et l’effet de traînée ont été supprimés, a permis de conclure qu’ils n’étaient pas indispensables pour préserver la stabilité du vélo.

En revanche, l’équilibre du vélo repose en partie sur la distribution de masse. Selon Andy Ruina et Aren Schwab, il est désormais possible d’assurer la stabilité des vélos instables en ajustant les trois variables, dont l’effet gyroscopique, l’effet de traînée et la distribution de masse.

Les avantages de l’étude

physique véloSi le vélo électrique reste une des grandes innovations de ces dernières années, la recherche effectuée par les deux professeurs Andy Ruina et Aren Schwab pourraient bien influencer le design des vélos à venir.

Et même si pour l’instant, les deux chercheurs affirment que le vélo, fruit de leur expérience, n’est pas encore commercialisable, ils pourront bien concrétiser d’autres idées de vélo, dont le « brycicle » développé par le docteur Ruina.

Le mode de transport en question constitue une association du vélo et du tricycle : l’appareil qui se trouve entre le vélo et le tricycle assure à la fois une stabilité parfaite tout en permettant à son utilisateur de se baisser sans tomber.