Recommend to a friend
print

Permis vélo dans les écoles de France

publié le 04/04/2016

Promouvoir l’éducation et la sécurité routière est devenu quelque chose de primordial dans les écoles françaises. Depuis quelques années, les autorités compétentes organisent régulièrement à l’intention des élèves des opérations de sensibilisation aux dangers de la route.

Sensibilisation, éducation à la sécurité routière dans les écolespermis-velo

L’éducation à la sécurité routière dans les écoles est une priorité pour les autorités locales de chaque ville en France. La gendarmerie nationale, en accord avec la préfecture de police, les maires et l’Éducation Nationale, anime des matinées de sensibilisation aux dangers de la route. Pendant ces séances, il est question de code de la route pour les cyclistes, le comportement à vélo ou à pied et les équipements exigés pour le vélo. Ensuite, sous la supervision d’un gendarme, les élèves passent des tests pratiques de conduite suivis de questions. C’est à l’issue de cette phase que les plus méritants reçoivent leur permis vélo.

L’intérêt de l’éducation à la sécurité routière à l’école

En France, le nombre des enfants victimes des accidents de la route chaque année est considérable. Les 3, 7 et 11 ans sont les plus concernés, d’où le principe d’un système éducatif mettant l’éducation routière au centre de ses priorités. Les objectifs de cette sensibilisation à la sécurité routière dans les écoles primaires sont divers : permettre aux enfants de connaître les règles de circulation et de sécurité, développer chez eux des aptitudes psychiques et psychologiques pour les rendre plus autonomes, enfin, les emmener à respecter les autres usagers de la route.