Recommend to a friend
print

Le vélo électrique, le bonus santé … pour tous !

publié le 14/09/2017

Le sport est bon pour la santé, et le vélo n’échappe pas à cette règle. Mais le vélo électrique, puisqu’il assiste l’effort du cycliste, présente t-il également un intérêt sur le plan sanitaire ?Pour de nombreux thérapeuthes, la réponse est oui ! Plusieurs études le confirment. Sa singularité le rend même intéressant pour de nombreuses catégories de personnes.

Des bénéfices santé avérés

Le vélo électrique est un véritable bienfait pour la santé. Tout d’abord, le fait de pédaler réduirait de 25% les risques de cancer du colon et du sein. Et puisqu’il faut impérativement pédaler pour déclencher l’assistance du VAE, sa pratique est donc sur ce point un bénéfice. Le vélo électrique est aussi bon sur le plan cardiaque, pulmonaire et orthopédique. C’est une activité dite « portée », qui permet d’éviter aux articulations de subir des chocs. Contrairement à la course à pied par exemple, le vélo électrique vous sera donc également profitable sur cet aspect, pratiquer une activité sans générer de douleurs traumatiques.

Des efforts progressifs et adaptés

IMG_5846Pour votre santé, la pratique du vélo électrique est aussi la garantie d’une activité physique progressive et modulable. Puisque vous pouvez régler le niveau d’assistance, vous pouvez donc adapter l’effort à votre forme et à vos sensations. Cet atout convient parfaitement pour une phase de reprise, suite à une absence prolongée d’activité sportive, par exemple pour les personnes sédentaires. Cette modularité est également idéale pour ramener au sport des personnes à la santé fragile ou avec des difficultés physiques.

Si l’on ne peut pas parler de sport au sens strict du terme, le vélo électrique représente une réelle activité physique, bien plus polyvalente que le vélo traditionnel. Et puis, même si on y brulera un peu moins de calories, une bonne balade restera aussi toujours plus agréable qu’une séance sur un vélo d’appartement.