Recommend to a friend
print

Le speedbike, le vélo électrique bodybuildé !

publié le 07/09/2017

Dans la gamme des vélos électriques, les modèles sont nombreux et se diversifient. Si l’essentiel des ventes concerne les vélos électriques de ville, les evtt, dernières innovations du secteur réalisent les meilleures progressions en terme de vente. Mais dans tous ces modèles, il convient aussi de distinguer les vélos à assistance électrique des vélos rapides à assistance électrique, les « Speedbikes »

Un physique identique mais des sensations différentes

IMG_1751Esthétiquement, rien ne les distingue et, sur le principe, ces deux vélos fonctionnent de la même manière : il faut pédaler pour déclencher l’assistance. Pourtant, c’est bien au niveau de cette dernière que se situe la différence fondamentale entre le vélo à assistance électrique et le vélo rapide à assistance électrique. En effet, pour le VAE, la loi oblige les fabricants à brider l’assistance lorsque le vélo dépasse les 25km/h. Pour le speedbike, cette limite est repoussée à 45km/h.

Si cela ne va pas changer grand chose sur une montée très escarpée, cette différence se fera sentir dès que le vélo prendra de la vitesse. Le speedbike va vous accompagner et minimiser vos efforts sur une distance plus longue, pour vous offrir de nouvelles sensations. Pour ce qui est du gain de temps lié à la performance accrue de l’assistance, le vélo rapide à assistance électrique se démarquera surtout du VAE classique sur les trajets longs.

Plus d’assistance … et plus de réglementation !

Avec un ebike, même si nous militons pour le port du casque lors de son utilisation, ceci n’est pas au regard de la loi une obligation. La législation est la même que pour un vélo traditionnel. Pour le speedbike, c’est une autre histoire. Ce vélo est considéré comme un cyclomoteur, au même titre qu’un scooter 50cm3.

Tout d’abord, le port du casque devient obligatoire. Vous devez immatriculer le vélo, posséder une carte grise et une assurance ! Enfin, de par sa catégorie, le speedbike n’est pas autorisé sur les pistes cyclables et les voies de bus, contrairement au VAE classique.

Enfin, n’oubliez pas que des performances moteurs accrues impliquent une consommation plus importante. En conséquence, pour profiter au maximum des possibilités du Speedbike, soyez donc exigeant sur votre choix de batterie.