Recommend to a friend
print

Faut-il rendre le port du casque obligatoire ?

publié le 25/04/2016

Près de 4% des décès sur la route concernent des cyclistes. Sans armure contre les voitures, le cycliste est fragile. Sa seule arme serait un casque mais qu’en est-il vraiment ?

Le casque est-il la bonne solution ?casque-velo

Il est logique de penser qu’un casque protège la tête lors d’une chute ou d’un choc. Mais dans la réalité, seuls 11% des accidents concernent une blessure à la tête. Bras, jambes, dos sont plus exposés aux graves blessures. Les accidents en vélo sont également différents selon que l’on se trouve à la campagne ou en ville. Il a été noté en effet que la majorité des accidents graves se déroulaient en campagne. Alors que penser du casque obligatoire ? Un bon cycliste ne tombe pas souvent et ne roule pas aux mêmes vitesses qu’un deux-roues motorisés. Il peut toutefois y avoir des situations où le casque est nécessaire : pour les enfants, les débutants ou encore en terrain dangereux (VTT).

Le port du casque doit-il devenir obligatoire ?

Près de 60% de la population française le veut. Une proposition de loi a vu le jour en févier 2016 pour rendre le casque obligatoire. Mais qu’en penser vraiment ? Naturellement, cet accessoire protège la tête. Des médecins spécialisés indiquent que le casque absorbe 85% d’un impact. Mais que peut-il faire si l‘impact est provoqué par une voiture en pleine vitesse ? Avant tout, mieux vaudrait apprendre le respect des autres usagers de la route. Alors faut-il rendre le port du casque obligatoire ? Est-ce réellement nécessaire ? Rien n’est moins sûr. Il serait sans doute plus judicieux de laisser les utilisateurs de vélo électrique ou classique libres de leur choix.