Recommend to a friend
print

Déménager à vélo

publié le 19/10/2015

Le vélo, figure de proue de l’écologie

À l’heure où les grandes discussions internationales s’échauffent à créer des mesures pour réduire les émissions des gaz à effet de serre, les initiatives locales peuvent s’avérer exemplaires.

Rien ne semblait plus improbable que de faire jouer au vélo des prérogatives de transport dans un déménagement. Et pourtant, l’idée semble séduire. Après le Canada, quelques grandes villes en France se lancent dans l’expérience.

Au-delà de ses vertus écologiques, l’art de pédaler utile commence à s’imposer comme un nouveau mode de vie responsable.

Un art du déménagement avantageux sous tous rapports

déménagement vélo

L’aventure avait ses signes avant-coureurs. Dès 2007, la mise en service de vélos pour le public rencontrait un vif succès donnant un nouveau souffle aux déplacements urbains. Puis suivirent les livraisons à domicile et les balades touristiques. Décidément, la bicyclette avait le vent en poupe.

Rien ne s’opposait à lui faire jouer le rôle principal dans la logistique d’un déménagement. Le principe possède l’avantage de la simplicité. Un système de remorque tractée par VTT permet de charger jusqu’à 400 kg pour un volume de 15 m3. Sa composition en aluminium la dote d’une grande légèreté. Hormis l’originalité de cet attelage, les prestations restent identiques à celles proposées par les transporteurs.

À sa guise, le client pourra bénéficier en supplément du service de transport d’une habitation à une autre de la mise à disposition des cartons, de l’emballage des effets personnels et de la protection du mobilier. Une assurance garantira également contre d’éventuels aléas.

Voilà de quoi séduire tous les esprits pionniers. Car les atouts demeurent nombreux. Hormis l’aspect totalement non polluant du déménagement, ce mode de transport responsable offre non seulement une grande adaptabilité au chargement mais également une parfaite fluidité de déplacement. Avec son caractère un brin convivial, un brin pittoresque, il reste de plus parfaitement respectueux des petits budgets.

En effet, les coûts de déménagement restent en-dessous jusqu’à 40 % des modes classiques. Le seul bémol à cette parfaite partition demeure la météo qui devra se mettre au diapason pour rendre le transport possible.

Une source d’inspiration à explorer

Néanmoins, cette nouvelle manière de déménager rencontrant de nombreux succès pourrait posséder de beaux jours devant elle.

En effet, quelques designers se penchent déjà sur cet attelage pour lui donner une silhouette à la hauteur de ses ambitions. Lignes fluides, volume aérodynamique et matériaux high-tech le dotent d’une allure d’objet futuriste, et pourquoi pas, avec l’utilisation d’un vélo électrique.

Mariant esprit fonctionnel et aspect ludique, cet équipement pourrait constituer un nouveau paysage urbain si ce mode de déménagement venait à se généraliser.