Recommend to a friend
print

Continuer à faire du vélo en hiver

publié le 04/01/2016

Bien que son arrivée soit plutôt tardive, l’hiver se fait bien sentir en ces premières semaines de l’année 2016. Le froid, le vent, la pluie, la neige et le verglas sont toutes de bonnes raisons pour arrêter la pratique du vélo en hiver.

Cependant ne vous laisser pas abattre par le climat. En effet il serait dommage d’arrêter de faire du vélo à cause de cela et de plus, avec le temps vous risquez de perdre vos bonnes habitudes et de ne plus remonter en selle pour un long moment.

Afin de rester motiver, de nombreuses astuces existent pour continuer le vélo en hiver. Pour en connaitre d’avantage nous vous invitons à poursuivre la lecture de cet article.

S’équiper d’une tenue adaptée à l’hiver

vélo hiverPour faire face au froid à vélo, il est fortement conseillé de s’équiper d’une tenue adaptée aux basses températures et aux intempéries. Pour faire simple, la règle essentielle est celle des « 3 couches ». Cette règle concerne les vêtements du haut du corps.

La première couche (celle qui est en contacte directe avec votre peau) se doit d’être conçu avec un tissu respirant qui permet d’évacuer rapidement votre transpiration. Pour cette couche le coton est à bannir, il est préférable de choisir un vêtement en tissu synthétique.

La seconde couche doit permettre de conserver votre chaleur corporelle qui s’intensifie avec l’effort. Celle-ci vous tiendra au chaud et améliorera votre confort. Un haut de type polaire fine à manches longues pourrait faire très bien convenir pour vos sorties à vélo.

Enfin, la dernière couche est nécessaire pour vos protéger du vent de la pluie. Le tissu doit être imperméable tout en restant respirable afin d’éviter d’avoir trop chaud.

Porter une attention particulière à l’entretien du vélo

Les conditions hivernales ne jouent pas en faveur de la mécanique et si vous n’y prêter par attention votre vélo  risque de se dégrader plus rapidement qu’en temps normal. En effet, l’humidité, le froid et la boue ne font pas bon ménage pour votre matériel.

Pour éviter cela, quelques réflexes basiques sont à prendre. Commencer par vérifier l’état de vos pneus, s’ils sont trop lisses, n’hésitez pas à les changer pour des pneus adaptés aux surfaces mouillées et glissantes.

Ensuite, jeter un œil sur la transmission de votre vélo. N’oubliez pas de nettoyer et de lubrifier régulièrement votre chaine et votre cassette avec de l’huile. Si vos vitesses sont difficiles à passer, lubrifier également vos câbles de dérailleurs.

Enfin, pour les plus pointilleux, portez attention aux roulements de jeux de direction ainsi qu’à ceux de votre boitier de pédalier, cela permettra de supprimer tous les craquements ressentis lorsque vous roulez. Dans certains cas, ces opérations peuvent s’avérer délicates, n’hésitez pas à les confier à votre vélociste préféré.

Assurer votre sécurité à vélo

Autre point important : la sécurité. L’ensoleillement en hiver est raccourci ce qui réduit votre visibilité vis-à-vis des usagers de la route.

Pour voir et être vu équipez-vous d’éclairages fixés sur votre vélo et votre casque. N’hésitez pas à coller des bandes réfléchissantes sur votre vélo.

Pour revenir au choix de la tenue évoqué plus haut, équipez-vous de vêtements de couleurs fluorescentes afin d’attirer l’attention.