Recommend to a friend
print

Choisir la bonne roue pour son vélo électrique

publié le 19/10/2017

La roue de votre vélo électrique dépend en tout premier lieu de l’usage et de la morphologie du VAE. De nombreuses tailles sont disponibles sur le marché, permettant de faire des choix plus précis, selon vos propres attentes et objectifs. Un vélo électrique sollicite également un peu plus ses composants, et les roues n’échappent pas à la règle. Elles bénéficient donc d’une protection supplémentaire afin de minimiser les risques de crevaisons.

Une roue qui varie selon l’usage

Pour bénéficier d’une utilisation optimale de votre vélo à assistance électrique, il faut veiller à la qualité de la roue. Sa longévité va dépendre de sa conception et de sa robustesse. Et, sur ce dernier point, ce sont les roues aux petites circonférences qui offrent les meilleurs résultats. L’avantage d’avoir des petites roues se retrouve également dans la maniabilité. A vitesse réduite, le vélo est plus facile à manœuvrer. Mais plus vous irez vite, plus cela va devenir compliqué et nécessiter d’opter pour un vélo à grandes roues. Dans cette configuration le VAE devient plus véloce, plus confortable et sécurisant.

Des modèles de roues de 20 à 28 pouces

IMG_5270On trouve des roues sur le marché, avec des tailles variant généralement de 20 à 28 pouces. Tout cela est bien entendu conditionné par l’usage du vélo. On retrouve des roues de 20 pouces, sur les vélos orientés sur leur aspect très pratique, comme le Peps. Outre une aisance accrue à vitesse réduite, il offre des possibilités de transport et de rangement facilités, puisqu’il est pliant. Les roues de 24 pouces sont proposées sur des vélos adaptés aux petits gabarits, comme le Valdo, l’usage du vélo variant aussi selon la morphologie du cycliste. Les 26 pouces sont des tailles standard pour les roues de VTT d’anciennes générations. Les roues de cette taille sont idéales pour les vélos de voyage (Pop) et urbain (Swan, Vog), et offrent un excellent rapport robustesse, confort, maniabilité.
Les jantes de 27,5 pouces (ou le standard 650B), sont davantage axées sur le cyclotourisme et les VTT de dernière génération, comme le VTT à assistance électrique Karma. Enfin, la roue de 28 pouces privilégie le rendement du vélo, surtout si elle est composée d’un pneu fin. Elle reste idéale pour les vélos de route et les VTC. On retrouve ces roues à grands diamètres sur certains modèles Swan et Vog.

Choisir l’autonomie ou l’adhérence

Le pneu fin permet donc d’optimiser le rendement. Moins la surface en contact avec le sol est importante, moins le pneu accroche. De cette manière l’autonomie est préservée. A l’inverse, plus le pneu est large, plus l’adhérence avec le sol est importante. Mais cela va constituer un avantage sur un VTTAE, vous permettant de progresser de manière plus stable, sereine et sécurisée sur un terrain difficile.

Quoiqu’il en soit, tout est une question d’usage, de besoin. Il est fortement conseillé de tester avant votre achat le vélo et ses roues. Enfin, sachez qu’avec un vélo électrique, le bénéfice que vous pourriez obtenir en modifiant les roues ne seront visibles qu’au delà de la limite maximale de l’assistance.