Recommend to a friend
print

Aller au travail à vélo, gagner à tous les niveaux !

publié le 21/09/2017

Utiliser le vélo pour le trajet domicile travail procure de nombreux avantages. Ce choix vous sera profitable sur le plan économique, mais également pour votre santé et celle des autres. Dans ce domaine, le vélo électrique tire aussi son épingle du jeu. Sa polyvalence offre encore plus de possibilités à ses utilisateurs. En clair, adoptez le vélo pour aller au boulot, et vous aurez tout à gagner.

Plus rapide que la voiture

Tout d’abord, sachez que 50% des trajets domicile/travail font moins de 3 kilomètres. Sur cette distance et en zone urbaine, succeptible d’être marquée par les embouteillages, le vélo est imbattable. Selon l’ADEME, sur ce type de terrain, le vélo propose une vitesse moyenne de 15 km/h, contre 14 km/h pour la voiture. Dans ce domaine le vélo électrique se démarque car il permet de concurrencer la voiture sur une plus longue distance. Comparé au vélo traditionnel, le trajet moyen d’un VAE est de 7,6km (contre 3,4km). Ces chiffres ne tiennent pas non plus compte du temps pour se garer, largement en faveur du vélo par sa simplicité. Et puisque l’effort est assisté, le VAE est aussi un très bon moyen de vous rendre au travail sans arriver en sueur.

10 fois moins cher que la voiture

Le vélo est aussi économique. Selon plusieurs études, le coût d’utilisation d’un VAE est 10 fois moins cher que celui de la voiture. Hors prix d’achat, il ne nécessite en entretien et en recharge qu’une centaine d’euros par an. Ce coût peut être compensé grâce à l’indemnité kilométrique à vélo mise en place en 2015 ; 25 centimes par kilomètre. Cette dernière est certes plafonnée à 200 euros par an, mais elle suffit à amortir le coût d’entretien de votre vélo électrique.

Renforce votre santé

IMG_6889Le vélo est aussi bénéfique pour la santé. Selon l’OMS, il est recommandé de pratiquer 2h30 de sport par semaine. Avec un trajet d’une moyenne d’un quart d’heure entre votre domicile et votre travail, vous atteindrez cet objectif sur la semaine. Le VAE est aussi un excellent moyen de se protéger contre de nombreuses maladies (lire « Le vélo électrique, le bonus santé pour tous ») et est également adapté à un plus large public que le vélo traditionnel, notamment pour celles et ceux qui ne pratiquent que très peu voire jamais de sport.
De plus, le cycliste est moins exposé à la pollution que l’automobiliste. Il n’est pas dans un univers confiné qui retient les polluants et il peut s’éloigner plus facilement du flux automobile. A condition de ne pas rester derrière les voitures et leurs pots d’échappement, d’emprunter les pistes cyclables (50% d’exposition aux polluants en moins que sur la route) et de pédaler modérément (pour éviter l’hyperventilation), le cycliste se protège davantage de la pollution.

Bon pour l’environnement

Si le vélo en général et le VAE en particulier vous procurent de nombreux avantages, tant sur votre porte monnaie que pour votre santé, ils permettent également de contribuer à la collectivité, en préservant l’environnement. Si vous faites 10 km de vélo par jour, ce sont 700 kg de CO2 qui ne sont pas produits. Vous contribuez ainsi à la réduction des gaz à effet de serre. Alors, adoptez dès à présent une démarche vertueuse en vous rendant au travail à vélo !